fbpx

On l’a tous fait, les réseaux sociaux servent à cela, se rendre sur les profils de nos amis, des amis de nos amis, pour avoir des informations sur qui ils sont et ce qu’ils font au quotidien. Surtout en 2022, ou une grande partie de la population partage son quotidien sur les réseaux sociaux. Parfois même sans limites.

Mais dans le cadre d’un recrutement, cela peut-il s’appliquer ?

Pourquoi stalker un candidat ? 🧐

Le terme “Stalker” est un anglicisme qui pourrait être traduit en français par “surveiller la vie de quelqu’un sur internet. On dit d’une personne qu’elle “stalk” lorsqu’elle va utiliser internet et les réseaux sociaux pour trouver des informations sur quelqu’un. Sans forcément lui poser directement la question.

Dans certains secteurs, notamment ceux de la communication et des médias, cela permet de juger de la qualité du contenu partagé, même si c’est fait à des fins personnelles.

Stalker c’est mal… mais nécessaire 🤝

Oui sur le papier, on est d’accord avec vous, stalker c’est mal. Surtout quand on essaye de se renseigner sur la vie du candidat, avant de le recruter et que l’on visite ses profils sur les réseaux sociaux.

Lorsque l’on recrute un nouveau collaborateur, c’est avant tout pour apporter un renfort à notre activité, une plus-value pour accompagner la croissance de l’entreprise. Cependant, l’impact d’un mauvais recrutement peut fortement nuire à la productivité des équipes et mettre en péril, par la même occasion, les objectifs de l’entreprise.

Avec des enjeux aussi importants, les recruteurs sont prêts à tout pour en apprendre davantage sur leurs candidats et dépasser les informations qu’ils peuvent obtenir sur un simple cv.

L’image que renvoie le candidat sur les réseaux sociaux, dans un cadre privé, peut-il impacter le choix du recruteur ?

On aimerait vous dire que non, qu’un candidat est avant tout recruté pour ses compétences techniques et ses hard-skills. Mais la vérité n’est pas là, et cela ne va faire que s’accentuer avec le temps. Les candidats sont également recrutés sur leurs softskills et leur personnalité.

À l’heure d’internet, des réseaux sociaux où l’image est omniprésente, vous pouvez en apprendre beaucoup plus en passant 10 minutes sur le profil instagram du candidat qu’en discutant avec lui pendant plusieurs heures.

De plus, intégrer un collaborateur dans l’entreprise, c’est lié l’image de cette dernière à celle du collaborateur. Et inversement. Il vaut mieux savoir à qui l’on a à faire pour ne pas prendre de risque et détruire l’image de l’entreprise que vous avez mis des années à construire.

Vos informations sont publiques… 😱

Les réseaux sociaux permettent aujourd’hui aux utilisateurs de mettre leur profil en mode “privé”. Cela veut dire qu’ils ont le choix de laisser leurs informations visibles de tous ou bien de cacher leurs informations et montrer leur contenu uniquement aux personnes “abonnées”.

SI vous ne souhaitez pas qu’un recruteur tombe sur votre profil et puisse voir ce que vous partagez ou aimez sur ces plateformes, nous vous invitons à passer vos profils en mode “privé”. Certes, vos contenus auront moins de portées, mais vous choisirez à qui vous souhaitez délivrer votre contenu.

Inversez la tendance ! 💪🏼

Oui, vous ne maitrisez pas totalement ce qu’internet diffuse à votre sujet, mais vous avez quand même un grand rôle à jouer pour faire passer des messages subliminaux et renvoyer l’image que vous voulez auprès de ceux qui cherchent à se renseigner à votre sujet.

Vous avez la possibilité de développer votre “Personal Branding” ou marque personnelle en français. Cela consiste à prendre la parole et à gérer votre communication comme si vous étiez une réelle marque. En développant cet aspect, cela vous permettra, dans un premier temps, de gagner en visibilité et de développer votre audience. Dans un deuxième temps, d’attirer des potentielles entreprises intéressées par votre profil. Enfin, d’effacer petit à petit les contenus obsolètes qui ont été publiés il y a plusieurs années.

Linkedin vous permettra de créer du contenu professionnel sous différents formats : Article, vidéos, Ebook… Et de développer votre profil professionnel. Ainsi, le recruteur qui vous “stalkera” aura accès à des informations que vous aurez choisi de montrer et qui feront partie de la stratégie de communication de votre marque personnelle.

Évidemment, nos account manager sont là pour vous accompagner et vous coacher dans le développement de votre personal branding.

Vous aimerez aussi lire cet article 👉🏼 https://job4.fr/candidature-bientot-la-fin-des-cv-%f0%9f%a7%90