fbpx

Baisse de régime après le mois de mars : l’écosystème startup lève 484,8 millions d’euros grâce à 62 startups (contre 1,4 milliard d’euros le mois dernier).

Bravo à Sweep (66,6 millions d’euros), Reveal (46,4 millions d’euros), Selency (35 millions d’euros), Umiami (26,5 millions d’euros) et Carlili (24 millions d’euros) qui réalisent les cinq plus grosses levées ce mois-ci. Elles représentent à elles seules un peu moins de la moitié des levées de fonds ! 👏👏👏

(NB : il nous semble important de préciser le ticket médian (3 millions d’euros) et le ticket moyen (8 millions d’euros) car sur 62 startups, 59 ont levé moins de 50 millions d’euros !)

Les secteurs favoris des investisseurs ? 

  • Le secteur de la GreenTech / Smart Industry rafle la première place du classement (bien méritée) avec 122,6 millions d’euros levés par 7 startups.
  • Suivi du secteur Smarthome / Immobilier / Construction avec 61,5 millions d’euros levés par seulement 7 startups.
  • Et pour finir, au coude à couche, c’est le secteur de l’Adtech / Martech qui s’offre la troisième place du classement avec 60,8 millions d’euros levés par 4 startups.

Et maintenant place à Helios, notre startup coup de ❤️

Leur mission ? Proposer à ses clients de diriger leur argent vers des investissements respectueux de l’environnement.

La startup a été fondée en 2020 par Maeva Courtois et Julia Ménayas.

On t’explique ? Entreprise à mission, Helios est un nouveau modèle bancaire écologique. La start-up propose à ses clients un compte courant dont les dépôts financent uniquement des projets liés à la transition écologique comme l’agriculture durable et le traitement des déchets. Les clients soutiennent la protection de l’environnement dès le premier euro.

Pourquoi c’est cool ? Avec son modèle bancaire écolo, la start-up est la seule à garantir que pas un seul euro sur ses comptes ne va financer les industries qui contribuent au dérèglement climatique comme le pétrole ou le charbon.

Une levée qui tombe à pic ! 

Grâce à cette levée de 9 millions d’euros, Helios prévoit de recruter une vingtaine de collaborateurs d’ici fin 2022, notamment aux pôles marketing, développement et data. La néobanque se dirige aussi vers une diversification de son offre pour tenter de disrupter le marché.

Un beau projet 👏👏

 

Maintenant place à l’infographie du mois d’avril !

 

Pour voir l’infographie de mars, rendez-vous ici !