Candidat | Comment maîtriser ton body language en entretien ?
18 Oct 2018

Candidat | Comment maîtriser ton body language en entretien ?

18 Oct 2018

T’est-il déjà arrivé d’être écarté(e) lors d’un processus de recrutement alors que tu avais toutes les compétences requises ? Es-tu déjà sorti(e) d’un entretien qui semblait prometteur, mais avec une certaine amertume et la sensation que le recruteur n’a pas été pas réceptif ?
Et si malgré tes compétences, ta motivation et toute ta bonne volonté, un élément avait échappé à ton attention… ?

Parce que la « communication non-verbale » devient un atout indispensable pour réussir en entretien, on vous a concocté un focus sur le « body language » avec tous les HeadHunters de JOB4, qui y sont confrontés tous les jours.

 

Les bases d’abord, qu’est-ce qu’on appelle “body language” ?

“La communication non verbale regroupe toutes les techniques destinées à communiquer avec autrui sans utiliser la parole, notamment les mouvements du corps ou les manifestations physiologiques. ” – Linternaute
Ex : Sourire, transpiration, inclinaisons du buste…

Au sein de cette communication non verbale, on distingue deux grandes catégories : l’intonation de la voix et le body language (oui c’est joli en anglais, on dit aussi langage corporel en français).

 

Ok, et pourquoi est-ce important en entretien ?

Que retiendra ton recruteur de ton entretien ? Quelques chiffres pour t’éclairer :

  • à 7% : les mots que tu prononces
  • à 38% : le ton de ta voix
  • à 55% : ton Body Language

 

Autrement, 55% de ton entretien se joue par ton body language. C’est énorme et peu importe combien de temps tu as préparé ton discours, tout peut s’effondrer en quelques minutes si ton corps ne passe pas le bon message.

 

 

CONCRETEMENT, JE DOIS FAIRE QUOI ?

 

First, élimine tout ce qui envoie de mauvais signaux

Renvoyer l’image d’une personne renfermée ou trop sûre d’elle te peut jouer des tours en entretien. Voici quelques “attitudes” que l’on a déjà rencontré chez JOB4 et qui sont vraiment à bannir :

  • Les mains de ton visage tu banniras !
    Exit les mains qui jouent avec tes cheveux : elles n’ont pas leur place près de ton visage, cela donne l’impression que tu te caches ou que tu es nerveux(se). Évite de te toucher le nez par exemple, si c’est un réflexe ton recruteur va penser que tu dissimules la vérité….
  • Être une boîte à tics tu éviteras
    Les tics de langage peuvent complètement ruiner le message que tu veux faire passer. Si par malheur ton recruteur vient à le repérer, il pourrait se focaliser sur ce dernier, au détriment de ton discours : “Combien de fois prononcera-t-il/elle “En fait” en une minute…?”. Le tic de langage le plus courant à proscrire : le célèbre “euh” entre chaque mot. Il dessert ton discours en plus de le rendre désagréable à écouter !
  • Trembler tu ne devras pas ! 
    Attention aux réaction nerveuses : si tu as tendance à bouger frénétiquement une jambe, pose tes pieds au sol, respire bien fort et efforce-toi de ne pas céder au stress (plus facile à dire qu’à faire, on le sait ! Mais après tout, il n’y a pas de quoi stresser : si tu es reçu(e) en entretien, c’est que tu corresponds déjà en partie au poste !)
  • Les yeux tu ne baisseras pas !
    Une personne qui fuit le regard de son interlocuteur n’inspire pas la confiance. Regarde ton recruteur dans les yeux (sans le fixer pour autant… tu pourrais passer pour quelqu’un de… bizarre) et si tu as plusieurs jurés en face de toi, regarde les tour à tour. C’est toujours mieux d’intégrer tout son auditoire !

 

Comment faire ? Être à l’écoute de ton corps et le connaître !

La meilleure façon de supprimer ces petits défauts, c’est avant tout de les connaître. Simule un entretien avec tes potes, demande leur de t’observer lorsque tu parles. Exerce toi face à un miroir, filme-toi et enregistre-toi : tu pourras repérer les petits “euh” qui trainent et prendre conscience de tes tics : donc, mm, en fait, vraiment, jouer avec ses cheveux, etc.

Bref, te connaître et t’entraîner à te corriger, voilà la clé du succès d’un body language maîtrisé !

 

Ensuite, pense à adopter une attitude positive

  • La cohérence tu privilégieras ! 
    Ton corps doit envoyer le même message que tes mots et que le son de ta voix. Si tu parles de ta passion (l’escrime, tu en fais depuis 10 ans) mais que tu croises les bras et recules ton buste, tu n’es pas convaincant(e).
  • En souriant tu parleras ! 
    Aborder son recruteur avec un sourire franc est nécessaire. Après tout, tu es heureux(se) de pouvoir discuter d’une belle opportunité ! Inutile d’afficher un sourire idiot tout l’entretien, mais sourire régulièrement et avoir une “voix souriante”, c’est-à-dire un ton de voix positif et agréable est un bon compromis.
  • Pouces en l’air tu auras ! 
    Rien avoir avec le 👍… Il s’agit de la façon dont tu bouges tes mains ; lorsque tu les fermes, mets les paumes vers le bas, croises les bras (etc), tu envoies un message de fermeture, de distance. En clair, tu n’as pas l’air ouvert à l’échange : ouvre tes mains, n’hésite pas à montrer tes paumes ! Indirectement cela montre que tu n’es pas armé(e) et le (si étrange) cerveau humain se sentira rassuré même si, cela va de soi, ton recruteur n’a pas réellement peur que tu viennes armé(e)…
  • Fort(e) face aux silences tu seras ! 
    Un “blanc” n’est pas forcément gênant dans un entretien, bien au contraire. Il n’est évidemment pas fait pour être meubler par des bêtises. Mais plutôt pour réfléchir à ta réponse, reprendre tes esprits, réfléchir à une question…

 

Pour finir, ta meilleure arme reste l’analyse de la situation. Il n’existe pas de guide magique pour le body language en entretien puisque chaque situation est unique. Nos conseils précédents sont des bases précieuses, des clés à avoir en main mais elles ne remplaceront pas ton jugement, ton impression, ton feeling. So… reste ouvert(e) aux signaux de ton interlocuteur, adapte-toi et surtout fais-toi confiance !

 

Last but not least… sois toi-même. N’oublie pas : positive attitude, sourire, sérénité et surtout… sincérité.

 

 


Un article signé Chloé Goueffon !

Leave a comment
More Posts
Comments

Comments are closed.