fbpx
01 Fév 2021

01 Fév 2021

Une année pleine de rebondissements ! 

Augmentation du ticket moyen, record de la FinTech, les tops et les flops, on vous dit tout…

 

LA FRENCH TECH BAT DES RECORDS, UNE FOIS DE PLUS ! 

La série s’allonge : 9ᵉ année record pour les levées de fonds de l’hexagone ! 4,9 milliards d’euros levés durant ces 12 derniers mois, soit 9% de plus que l’année précédente. 2020 n’aura décidément pas été une année comme les autres… Ce résultat n’est que la continuité logique de la dynamique de croissance des investissements entamée depuis 2014. Les sommes investies dans les start-ups ont été multipliées par 7 en France ! De plus, la France est l’un des seuls pays en croissance en termes de levées de fonds des start-ups cette année. Une prouesse donc 💪

 

LES TENDANCES DE LA TECH EN 2020 

Qui investit, qui lève et combien ? On a décrypté pour vous les tendances de l’année 2020 :

 

Quelques chiffres : 

  • De beaux résultats, permis par un ticket moyen à 8 millions d’euros contre 6,8 millions en 2019. Un travail de longue haleine car une augmentation avait déjà été remarquée l’année dernière avec un ticket moyen à 4,8 millions d’euros en 2018.
  • Le nombre d’opérations globales enregistrées a très légèrement baissé par rapport à 2019 : 641 en 2020 contre 666 l’année dernière.

Explication ? 

Bien sûr, nous n’avons pas de réponse exhaustive ! Par contre voici des faits qui ont sans aucun doute participé à ces résultats : 

  1. L’écosystème devient mature : les tours de table sont toujours plus conséquents. 
  2. Nous avons pu assister à une pluie de levées supérieurs à 100 millions d’euros 
  3. La part des levées en seed et série A a baissé pour laisser place à plus de séries B !

 

Et du côté des investisseurs ?

La BPI, premier financeur des startups, a participé aux financements de la plupart des grosses levées de 2020 : Ÿnsect, Contentsquare, Sendinblue, ManoMano, Kinéis, etc. 

 

Cette année le top 3 des fonds d’investissements a (un peu) changé : 

  • Kima Ventures reste en tête avec 53 deals effectués : Le fonds de Xavier Niel a participé principalement aux levées de fonds de Swile (70 millions d’euros) et Agicap (15 millions d’euros).
  • ParTech prend la deuxième place du classement avec 22 deals effectués contre 13 l’année dernière. Des levées de différentes maturités mais une série C qui sort du lot : celle d’AB Tasty avec 36,5 millions d’euros au compteur.
  • Et Idinvest Partners qui perd une place au classement cette année : 21 deals contre 28 deals l’année dernière. Ils ont participé notamment à la levée de Swile (70 millions d’euros) et LumApps (63 millions d’euros). 

 

TOP 10 DES PLUS GROSSES LEVÉES DE 2020 : 

Comme mentionné précédemment, cette année aura été sous le signe de l’abondance : 9 startups ont levé plus de 100 millions d’euros : du jamais vu !! 

 

  1. Mirakl a fait exploser les scores avec sa série D de 258 millions d’euros effectuée en septembre dernier. Elle détrône Meero (205 millions d’euros) et rafle la première place du classement des plus grosses levées de fonds françaises. Elle entre donc dans le club select’ des licornes françaises. 
  2. Ÿnsect lève 190 millions en octobre et complète donc sa dernière levée de 110 millions. La FoodTech a le vent en poupe ! 
  3. EcoVadis a été une des premières startups à annoncer sa levée de fonds en 2020, et pas des moindres ! Elle lève 180 millions en janvier pour accélérer son expansion à l’international. 
  4. L’équipe de ContentSquare peut être fière d’elle ! En pleine croissance, la startup a levé 175 millions d’euros en série D. Elle rentre, elle aussi dans le palmarès des licornes françaises. 
  5. SendinBlue, aura su tirer profit de l’accélération de la transition numérique : 140 millions d’euros levés en octobre pour les spécialistes du marketing numérique. 
  6. Pour la deuxième fois consécutive, ManoMano se place dans le top10 avec sa série E de 125 millions d’euros ! Un secteur qui ne connait pas la crise…
  7. Lydia a battu des records cette année : 112 millions d’euros en deux tours de table, de 40 et 72 millions. C’est aujourd’hui la plus grosse levée jamais recensée de la FinTech. 
  8. BackMarket a su elle aussi, tirer parti de la crise sanitaire. La startup réalise donc un tour de table à 110 millions d’euros en série B. 
  9. Qonto fait partie des belles surprises du mois de janvier ! La startup a réalisé une Série C de 104m€, clôturée en 3 mois seulement.
  10. Et pour finir ce top 10 en beauté, Kineis, startup de la SpaceTech, a levé 100 millions en février. Affaire à suivre…

 

Elles lèvent donc à elles seules 1,5 milliards d’euros soit presque ⅓ des fonds levés sur 2020 ! Bravo 👏

Vous en voulez plus ? Allez checker nos infographies sur les levées de fonds 2020 !

 

Janvier, un mois pas comme les autres…

Pas comme les autres car… nous assistons à un nouveau record !

7 mois après les exceptionnels 752,16 millions d’€ levés au mois de juin 2019, la tech française atteint un nouveau sommet.

Du jamais vu dans l’écosystème startup : 776,3 millions d’euros levés en janvier seulement ! C’est plus de 15% des levées de fonds de l’année 2020. 

Bravo à Ecovadis (180 millions d’euros), ManoMano (125 millions d’euros) et Qonto (104 millions d’euros) qui réalisent les trois plus grosses levées ce mois-ci. Elles représentent à elles seules plus de la moitié des levées de fonds de janvier ! 👏👏👏

 

2020 VS 2019 : LES TOPS ET FLOPS 🔥

De belles performances, quelques baisses de régime, on a comparé les montants levés par secteur en 2020 et 2019 : 

 

TOPS

  • La FinTech / AssurTech / LegalTech, en plus d’être le secteur n°1 sur le podium cette année, a elle aussi appuyé sur l’accélérateur : +113% de fonds en plus par rapport à l’année dernière (836,5 millions d’euros contre 405,9 en 2019). Pas de surprise, après les (très belles) levées d’EcoVadis, Qonto et Lydia.
  • Deuxième remontée spectaculaire : La DeepTech / HardWare / IoT/ IA qui elle aussi fait x2 cette année (565,8 millions d’euros contre 235,4 en 2019) ! 
  • On continue sur la lancée avec la GreenTech / Smart Industry qui suit le mouvement : elle passe de 154 millions d’euros en 2019 à 306,2 millions d’euros en 2020 ! Un excellent score surtout après les résultats de 2019 (-44% par rapport à 2018)
  • Et pour finir, l’AdTech / MarTech qui n’a rien à envier aux autres secteurs. En effet, elle a levé 567,4 millions d’euros en 2020 soit une augmentation de 25% par rapport à 2019 (453,5 millions d’euros). Une belle accélération ! 

 

FLOPS

  • Après une baisse en 2019 de 61% par rapport à 2018, le secteur du Tourisme / Hébergement / Conciergerie continue sa chute cette année : -37% de fonds levés par rapport à 2019. Sans grande surprise, les startups paient les pots cassés de la pandémie de Covid-19.
  • Les Français n’avaient pas la tête à rire… -60% de fonds levés en 2020 pour le secteur du Divertissement / Art / Média (402,5 millions d’euros en 2019 contre 166,5 en 2020). Des résultats qui continuent de dégringoler…
  • Sans surprise, suite aux différents confinements, le secteur des Transports / SmartCity / Mobilité ne va pas bien : -60% par rapport à 2019 (411,2 millions d’euros levés en 2019 contre 171,8 en 2020). 
  • La Biotech (-40%), l’EdTech / RH / Emploi (-30%) et le secteur Data / Cloud / Cybersécurité (-30%) n’ont pas non plus réussi à convaincre les fonds d’investissements cette année. 

 

Sur le podium… 🚀

  • C’est le secteur de la FinTech / AssurTech / Legaltech qui est en tête avec pas moins de 836,5 millions d’euros levés. Rien d’étonnant pour la rédac’ JOB4 : en 2020, ce secteur était présent en force dans toutes nos infographies.
  • L’Ecommerce prend la deuxième place du classement avec 637,1 millions d’euros ce qui représente 9% du montant total. 
  • Last but not least, l’AdTech / Martech arrive en troisième position avec 567,4 millions levés.

 

Ces résultats viennent confirmer la tendance : la transition numérique est en cours ! 

 

ON RÉSUME ? 

 

L’écosystème ne cesse de croître, et promet de belles choses pour 2021 ! La transition numérique s’accélère dans tous les domaines, ce qui laisse penser à de belles levées de fonds dans les mois à venir. Du côté des investisseurs, la présence croissante de fonds étranger pourrait être (très) bénéfique pour les entrepreneurs. 

Du côté des recrutements, ça s’accélère ! Après une petite baisse en 2020 suite aux différents confinements, l’écosystème bouillonne. Les feux sont au vert, rendons à 2021 ce que 2020 nous a pris !

Leave a comment
More Posts
Comments

Comments are closed.